SheWolf « Red Moon Slave »

SheWolf groupe

Voilà un groupe que je suis depuis ses premiers balbutiements et dont je vous parlais déjà il y a quelques mois. Les parisiennes de SheWolf présentaient alors leur première démo, qui malgré la jeunesse du projet et quelques soucis de mise en place, proposait déjà un univers singulier, une pied plongé dans le grunge féministe façon Babes In Toyland et l’autre fuyant dans des contrées plus psychédéliques, le tout saupoudrée d’un pincée de pop 90’s (Breeders, Veruca Salt, Elastica…). Huit mois plus tard, les filles n’ont pas chômé: elles ont enchaîné les dates et travaillé d’arrache pied pour mieux affiner leur son (et leur image, époque oblige…).

Et le résultat est là. Un son sale et hanté qui colle parfaitement à leur univers désenchanté et un clip sans compromis réalisé par Marie Claude (la batteuse, ex Ragnoutaz, ex Native Nothing). On croise forcément le fantôme de Courtney Love dans ce clip très « Doll Parts« , hanté par la magie noire, les baby-dolls damnées et cette envie furieuse d’en découdre avec les monstres du passé. Mais c’est plutôt un compliment et une excellente carte de visite pour ce groupe féminin définitivement à suivre…

SheWolf « Red Moon Slave »

Si vous avez aimé, pourquoi ne pas partager... Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterEmail this to someone

Laisser un commentaire