22
juil
2014

C’est quand même pas tous les jours qu’un label aussi trendy que Domino (The Kills, Anna Calvi, Clinic, Franz Ferdinand entre autres…) s’intéresse à un groupe aussi radical que White Lung, combo ultra punk canadien sans concession. La faute sans doute à la caution féminine de l’affaire (trois filles et un garçon aux manettes) dont une front woman obsédée (ou possédée) par Courtney Love période Pretty On The Inside. Car même dans l’éthique punk, de jolis minois, c’est tout de même plus vendeur qu’une bande de gars mal rasés suintant la bière. On en est là. Ou presque.

Read More...



30
juin
2014

Un peu comme si les Ramones avaient un peu trop fricoté avec les filles des Shangris-Las, ce joyeux groupe de Cincinnatti, fait le pont entre punk crétin et garage 60’s pour balancer une irrésistible pop bubble gum au son trash et aux refrains bondissants.

Read More...



10
juin
2014

Ce n’est pas toujours évident de parler d’un groupe que l’on connait un peu. Que l’on suit depuis ses débuts, avec qui on a partagé la scène. Qu’on a vu éclore, grandir, progresser et devenir aujourd’hui cette petite boule d’énergie et d’émotion. Pas toujours facile d’être objectif, d’avoir un avis limpide et tranché. On les soutient. On les affectionne. On est forcément heureux de les voir passer à la vitesse supérieure.

Read More...



26
mai
2014

Il fut un temps où Brody avait la classe. Icône punk des teigneux Distillers, c’était un peu la petite soeur cachée de Courtney Love. Avec cette voix de tigresse débraillée, passée sous le rouleau compresseur de la dope et l’alcool, en l’espace de trois albums brillants joués à cent à l’heure par une bande de californiens musclés, elle nous avait montré à quel point le rock peut être brûlant lorsqu’il est interprété par une fille qui en a sous le pantalon.

Read More...