23
sept
2016

Hebergeur d'image

Voici la nouvelle pépite du label Matador. A tout juste 21 ans, Lucy Dacus débarque de sa Virginie natale armée de beaux morceaux indie rock, prête à conquérir la planète rock endormie avec dans son sac à dos, “No Borden”, un album enregistré en une journée à Nashville.

Read More...



5
juil
2016

Pin Up Vinyl records dj set retro playlist

Voici quelques titres découverts ces dernières semaines qui risquent bien d’égayer votre été. De Montréal à Paris, de Bretagne à la Suède, de San Francisco à Nashville en passant par Los Angeles, on voyage entre rock abrasif, folk cotonneux et post rock planant..

Read More...



22
juin
2016

Holy Now Sorry I Messed Up chronique review

Originaire de Gothenburg en Suède, le groupe Holy Now propose une pop indie à la fois mélancolique et lumineuse très inspirée par l’esprit shoegaze. Avec ses guitares lanscinantes et saturées qui s’étirent lascivement tout au long des 5 titres de ce premier Ep, “Sorry I Messed Up”, le groupe compose un disque chimérique parfait pour un matin d’hiver brumeux.

Read More...



17
juin
2016

Death Valley Girls Glow In The Dark review chronique Burger Records

En 2013, je vous parlais déjà de ce groupe coolissime de garage psychédélique installé à Los Angeles qui, sur la foi de quelques titres postés sur BandCamp, promettait de belles décharges d’énergie rock’n’roll. Les Death Valley Girls, étaient formées à l’époque par Larry Schemel à la guitare et sa soeur Patty (de Hole), qui tenait toujours aussi bien sa place derrière les fûts. A leur côté, une sacrée chanteuse dégénérée, Miss Bonnie Bloomgarden, bad girl du lycée, et la bassiste Rachel Orosco. Depuis, Patty a quitté le groupe, remplacée par la percutante Laura Kelsey, mais les Death Valley Girls n’ont pour autant rien perdu de leur joyeuse corrosivité.

Read More...