Teleferik « Blood Orange Sirup »

Teleferik

Voilà un groupe que je suis depuis ses premiers ébats, et que je suis toujours heureuse de retrouver au fil des années. Teleferik c’est ce duo parisien (Eliz au chant et à la basse, Arno à la guitare) au potentiel de folie, qui mélange comme personne le rock’n’roll 70’s et les inspirations spirituelles de l’Orient. Imaginez un peu Led Zep (ou Page & Plant sur “No Quarter”) qui danserait avec une grande insouciance avec la belle Natacha Atlas et rencontrerait au passage leur vieille copine Patti Smith. Sur la papier ça sonne bien. Sur disque c’est encore mieux.

Klink Clock « Accidents »

Nouvel album pour le duo parisien Klink Clock, qui reprend plusieurs titres déjà entendus sur le précédent Ep (“Kid” en 2016) chroniqué sur ces pages. Deux ans plus tard, Jennie et Aurel reprennent les choses à peu près là où ils les avaient laissé: soit en pleine récréation rock’n’roll. Avec désinvolture et beaucoup de plaisir, le duo nous rejoue leur formule efficace et survitaminée de son brut, entre garage, grunge et power pop minimaliste.

Rivkah « Birthdayz »

rivkah birthday

Déjà je recois un bel objet. C’est si rare de nos jours, qu’il me paraît tout de même important de le souligner. Car on aura beau dire ce qu’on voudra, rien ne remplace le plaisir de découvrir une jolie pochette au graphisme soigné, de tenir entre ses mains un disque, un vrai, qui s’écoute, qui se découvre, qui se laisse apprivoiser. On aura beau dire ce qu’on voudra, tous les Soundcloud, tous les Spotify, tous les Deezer et autre ITunes de la terre ne remplaceront jamais ce sentiment là.

C’est un bel objet donc, un disque qui représente Rivkah et son double en poupée, assortie à son écrin aux colories enfantines, le tout cousu avec attention. Rebecca Hasson alias Rivkah a fêté l’année dernière ses dix ans de carrière. Ce très joli album célèbre également ses quarante ans et s’avère être son enregistrement le plus abouti à ce jour.

SheWolf, 1er Ep

SheWolf Ep chronique

Depuis un an, les quatre filles de SheWolf n’ont pas chômé : un premier titre accrocheur (“Red Moon Slave”), des concerts un peu partout en France et en Angleterre, un passage télé sur Canal +, un clip soigné et maintenant ce premier Ep qui permet d’explorer un peu plus l’univers sombre et hanté de ce jeune groupe 100% féminin.

Les deux premiers titres (déjà entendus sur la démo), permettent d’entrer en matière comme il se doit. “Red Moon Slave”, reste ici leur meilleur atout avec ce mélange acéré de son grunge, bien crade et d’envoûtement psychédélique. La voix charismatique d’Alice (l’atout majeur du groupe), tantôt douce, tantôt rageuse, se shoote à l’émotion. Hyper sensible. Hyper touchante. Voilà une nana qui en a sous le capot et qui n’a pas peur de le montrer.

Teleferik « Lune Electric Tour In Korea »

Teleferik

Rock sans frontière, généreux et spirituel, la musique des parisiens de Teleferik traverse les continents. Après une tournée aux USA, des dates à Dubaï, Eliz et Arno ont posé leurs valises en Corée, cet automne pour une série de dates électriques. En guise de cadeau de Noël, le groupe partage avec nous un petit souvenir de ce beau voyage avec cette jolie vidéo qui montre la rencontre surprenante et touchante de deux univers rassemblés par la joie du rock’n’roll. Un message important par les temps qui courent.