Retour sur le Salon Massilia Vintage de Cagnes sur Mer

Petit coup de projecteur sur un évènement qui a lieu depuis 16 ans sur la Côte d’Azur : le salon Massilia Vintage. La preuve que la culture rock a aussi sa place dans cette magnifique région, loin des clichés et des aprioris qui poursuivent encore la French Riviera. Le bel et vaste hippodrome de Cagnes sur Mer accueille chaque année cet évènement qui rassemble les amoureux de la culture vintage, (et plus particulièrement rock’n’roll 50’s), avec au programme des stands de fringues rétro (friperies, créateurs de la région ou distributeurs de marques vintage), des accessoires, bibelots, vinyls, jukebox, affiches de cinéma collectors… Bref un petit coin de paradis pour les aficionados (comme moi !) de la culture 50’s, 60’s. Bon je précise “petit” car les amis, bien sûr, on est pas à la Porte de Versailles à Paris, et le salon compte à peine 70 stands, mais c’est plutôt positif car l’événement conserve ainsi une atmosphère chaleureuse et très familiale.

Je m’y suis rendue dimanche dernier en famille (mes loulous ont 3 et 6 ans), et nous avons passé une excellente journée sous le soleil: le midi déjeuner en terrasse d’un food truck de burger US au son de Jerry Lee Lewis, suivie d’une petite séance de shopping pour maman. L’exposition de voiture old school a ravi mon fils (et son papa !) puis nous avons fini notre virée par un concert fort sympathique qui a fait swinguer une partie de l’assemblée.

C’est Miss Dey & The Residents que nous avons eu la chance de découvrir ce jour là, un groupe de rockabilly niçois qui propose un concept définitivement fait pour me séduire : reprendre les standards du rock’n’roll 100% féminin. Vous me voyez déjà conquise d’avance… On y joue donc du Janis Martin, Brenda Lee, Wanda Jackson, Patsy Cline… Bref les pionnières du genre, des rebelles girls, des vraies, avec toute la coolitude liée à cette époque bénite…

Dans cet exercice périlleux qui peut vite tourner à la caricature, Miss Dey & The Residents s’en sort vraiment bien, avec humilité et honnêteté et surtout une parfaite connaissance du genre imposée. Le groupe (pas tout jeune) joue du tonnerre, ça swingue et ça balance là où il faut, même si scéniquement c’est un peu sage. Miss Dey, cartonne avec sa voix bluesy, à la Imelda May, qui colle parfaitement à la reprise des morceaux joyeux et coquins des reines du Rockabilly. Radieuse et malicieuse, Miss Dey use de son charme et de son crunch comme il se doit et rend parfaitement justice aux standards qu’elle revisite avec un plaisir communicatif. Le groupe parvient même à glisser quelques compos l’air de rien, somme toute fortes honorables, sur lesquelles la chanteuse lâche un peu plus la bride et dévoile un côté plus sauvage de sa personnalité. Du coup on aurait carrément aimé en entendre d’avantage, car on sent clairement que tout ce petit monde en a bien plus sous le capot de leur corvette. Au final Miss Dey & The Residents nous a offert un très bon moment de rock’n’roll joyeux, festif et cultivé qui a fait danser toutes les générations et nous a laissé le sourire aux lèvres… Un groupe à suivre de près !

Salon Massilia Vintage, à l’hippodrome de Cagnes sur Mer (Alpes-Maritimes) chaque année à la fin de l’été, plus d’infos ici.

Miss Dey & The Residents, prochains concerts:
Le 28/09 à Nice (Hard Rock Café)
Le 13/10 à St Martin Vésubie (06)

Si vous avez aimé, pourquoi ne pas partager... Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterEmail this to someone

Laisser un commentaire