Playlist Rebel Girl #Automne 2018

Un peu de baume au coeur en ce début d’automne avec des filles prêtes à vous en mettre plein la vue. Voici ma sélection des meilleurs titres découverts ces dernières semaines sur la scène musicale indépendante. Entre blues ardent, garage sulfureux, post punk électrique, pop tendre et berceuse tzigane, ces 10 titres sont prêts à vous faire voyager… Alors n’hésitez pas à les partager…

MetricNow Or Never Now »
Voilà enfin le retour des canadiens de Metric à leur meilleur niveau. Après plusieurs années d’errance musicale, et des albums pas très passionnants, Emily Haines et ses potes reviennent en grande forme, presque là où on les avait laissé en 2003 dans ce qu’ils savent faire de mieux : des titres super pop, électriques et électroniques, qui font le pont entre Blondie, Gang Of Four et New Order…

Klink ClockEthanol
Retour à la langue française pour le duo parisien Klink Clock, avec ce titre suave et offensif qui leur va comme un gant. Loin de faire des compromis, Klink Clock continue de délivrer un son brut et désinvolte, teinté d’influences grunge et garage, boosté par le capital sympathie de ce duo attachant.

WaxahatcheeTakes So Much
Puisque Cat Power a définitivement tout dit, c’est Katie Crutchfield de Waxahatchee qui prend depuis quelque temps la relève du folk mélancolique et minimaliste, joué avec deux notes de piano troublants et une voix écorchée vive.Et ce n’est vraiment pas pour nous déplaire car le résultat est déchirant.

Hannah Wicklund & The Steppin’ StonesBomb Through The Breeze
Du blues qui décape, des riffs qui sonnent comme dans les 70’s et surtout la voix qui tue, Hannah Wicklund (21 ans seulement) a tout pigé à Led Zep, Lynyrd Skynird, et au rock’n’roll en général. La miss de Nashville, Tennessee envoie le bois comme il se doit et ça fait un bien fou.

Stefania Kirnbauer Si Me Voy
De la dream pop mexicaine, oui oui c’est possible avec la pop langoureuse de Stefania Kirnbauer qui marie avec délice la beauté de la langue espagnole et les guitares planantes. Une jolie réussite.

Jesse Jo StarkWish I Was Dead
Garage et sulfureux, le son 100% rock’n’roll de cette Bettie Page californienne pourrait bien se retrouver sur la B.O d’un film de Tarantino. Jesse Jo Stark reprend le flambeau de Boss Hog en ajoutant (si c’est encore possible) un peu plus de sueur et de déhanché endiablé.

Inara GeorgeYoung Adult
La douce Inara George continue d’offrir des parenthèses enchantées entre jazz, folk, et pop indie. La californienne sort ainsi “Dearest Everybody” un troisième album gracieux, plein de charme et de poésie.

Charly BlissHeaven
Back to the 90’s avec les New Yorkais de Charly Bliss qui à l’instar de Bully ou Wolf Alice, ont été bien biberonné au son des Breeders, Veruca Salt ou Throwing Muses. A l’ouest rien de nouveau mais ça fait toujours du bien d’entendre les bases revisités par des petits jeunes de 20 ans…

Death Valley GirlsStreet Justice
Les petites sorcières de la vallée californiennes n’ont rien perdu de leur mordant sur cet excellent titre cradingue et hypnotique. Un peu comme si les Runaways avaient un peu trop fait la fête avec les gars de Black Sabbath, un soir d’été sur la plage de Venice Beach…

JoulikMorenika
Un voyage gracieux et planant offert par un trio du sud de la France qui partage avec une élégance rare des moments d’émotion intense. Une ballade tzigane délicate et sublime, chantée en langue ladino (judéo-espagnol).

Playlist #Automne 2018, selected by Clara Dalle

Si vous avez aimé, pourquoi ne pas partager... Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterEmail this to someone

Laisser un commentaire