Ladylike Lily « Dans La Matière »

LadyLike Lily Dans La Matière

Après un joli premier album en anglais (“Get Your Soul Whashed” en 2012) qui dévoilait un folk cotonneux et aérien rappelant l’univers folk de Cocorosie, Emiliana Torrini ou Joanna Newsom, la bretonne Ladylike Lily change de cap, contre vents et marées et retourne sur ses terres natales en choisissant de chanter dans sa langue maternelle. Ainsi, à travers la collection délicate de comptines electro folk qui composent son nouvel Ep, le bien nommé “Dans La Matière”, LadyLike Lily se met à nu dans un cocon moelleux et charmant, plein de tendresse et de poésie.

After Marianne : Dream pop from Toulouse

After Marianne

C’est sous le soleil toulousain que naquit la formation planante After Marianne. On a parfois du mal à le croire tant ce projet mystérieux, mené par la voix aérienne de Mathilda, est empreint d’une mélancolie sombre et hivernale. After Marianne pourrait d’avantage se cacher dans les plaines arides d’Islande, derrière ses cousins pas si éloignés de Sigur Ros. Avec ces nappes de violons tremblants de froid, ces petites larmes de piano et surtout cette voix à l’esprit Dream Pop (l’ombre de Cocteau Twins, Mazzy Star ou Julee Cruise n’est jamais loin), After Marianne nous embarque immédiatement au pays trouble des rêves, tour à tour sombres et lumineux. Discret et élégant, le quator n’a pour l’instant dévoilé que deux titres envoûtants dont l’hypnotique “Marianne”, mais qui leur accorde déjà une place singulière sur la scène française.

L.A. Girls #7 : Riothorse Royale

Riothorse Royale

Toujours en pleine ébullition, la scène de L.A. continue de nous réserver de belles surprises musicales. On part donc faire un petit tour sur la côte ouest, histoire de s’en mettre plein les oreilles.

Là bas deux filles discrètes et élégantes, Madi Diaz et Emily Green alias Riothorse Royale, prennent la pop à bras le corps sous l’angle malin du Lo-Fi. Le résultat, c’est qu’avec trois fois rien (ou presque), les filles font chavirer les coeurs à grand coup de ballades hypnotiques.

Playlist #Winter 2016

Pin up vinyl playlist rebel girl

Je vous propose aujourd’hui de découvrir les artistes féminines qui m’ont le plus fait vibrer ces dernières semaines. De Paris à Los Angeles, de Londres à Lorient, entre folk, pop, garage, psyché, punk… Voici dix titres aux univers bien différents mais qui ont en commun une folle envie de nous embarquer dans la dimension des rêves, qu’ils soient mélancoliques, troubles ou furieux. Une chose est sûre, ces filles là n’ont pas dit leur dernier mot…

Hulawhy: pop, fun & rock’n’roll from Paris…

Ah les années 2000…Malgré tout ce qu’on peut, parfois à juste titre, leur reprocher, elles ont tout de même permis l’émergence une nouvelle vague de filles en pétard, qui s’inspiraient autant du punk 70’s, que du garage 60’s, le tout dans un joyeux bordel post punk déglingué et carrément réjouissant. Dans le meilleur des cas ça donnait donc Yeah Yeah Yeahs ou Be Your Own Pet. Et si Jemina Pearl s’est depuis pris les pieds dans la pop un peu trop soupe au lait, je n’attend personnellement plus grand chose de la pourtant si prometteuse Karen O, mais enfin les amis, ce n’est finalement pas si grave car ces dames là ont laissé la place à leurs petites soeurs et ce n’est finalement pas plus mal.