Playlist #September 2016

Girl With vinyl

Voici les dix morceaux que j’ai sélectionné pour vous en ce mois difficile de rentrée des classes. Je sais, je sais, le retour à la réalité n’est pas toujours facile… Allez, pour vous consoler, je vous propose de rester un peu au soleil avec moi et de faire le plein de rock’n’roll sur cette playlist, avec ces filles tour à tour pétulantes, explosives et chavirantes…

Rennes Rocks! #1 My Sleeping Doll, post rock traumatique enchanté

Après avoir passé l’hiver à parcourir les plages de la nouvelle scène du rock californien à la découverte des plus jolies et talentueuses sirènes de L.A., j’entame aujourd’hui le printemps sur les terres de Bretagne, où plus précisément à Rennes, une nouvelle génération de filles émerge un peu partout sur le net et dans les petites salles de la ville pour former une scène riche, cultivée, et particulièrement captivante.

Deap Vally « Sistrionix », soul sisters & rock’n’roll…

Il était temps. Voici enfin en 2013 un album de rock’n’roll, digne de ce nom avec tout ce qu’il faut de riff, de rage, de sexe, d’humour et d’insolence. Un album qui crache, qui rugit (de plaisir), qui envoie le bois comme il se doit et qui n’a surtout pas peur d’être malpoli.

A l’origine de ce joyeux vacarme, les deux californiennes de Deap Vally,

Deap Vally VS Savages: Girls Girls Girls!

C’est plutôt amusant (et réjouissant!) de constater que les deux groupes qui font le plus parler d’eux ces temps-ci sont exclusivement féminin. Coïncidence ou pas, ces deux groupes n’ont même pas encore sorti d’album, mais à l’aide de prestations scènique visiblement explosives, ont su attirer l’attention de la sainte presse rock qui ne tarit pas d’éloge devant ces petits bouts de femme en pétard.

D’un côté, voilà Deap Vally, deux bombes qui débarquent de L.A avec leur mauvaises manières et toute la bad ass attitude requise pour jouer un blues-rock crasseux et sexy