Fury Furyzz+The Bombettes+Go Drawsy: garage punk girl power!!!

Les Fury Furyzz, c’est quatre jeunes parisiennes en furie, complètement dans l’air du temps, qui jouent le genre de rock garage punk, fun, sec, et sexy que la presse parisienne d’aujourd’hui n’en finit plus d’adorer. Pourtant, à l’écoute des 3 titres publiés sur leur myspace, on ne peut s’empêcher de les aimer aussi tant leurs morceaux sont efficaces, accrocheurs, et vraiment bien fichus. Ca sonne, ça joue, c’est chouette, c’est marrant et en plus, ça chante bien. Bien loin devant les nauséeuses Plasticines, les Fury Furyzz gloussent, riffent, couinent, et surtout, ne se prennent pas au sérieux. (détail important lorsqu’on joue ce genre de rock là). Tout droit débarquées d’un remake de Tarantino, période « Death Proof », (la sexy french touch en plus), les quatres filles font tout autant penser aux Donnas qu’aux Hives, version girl power. On ne peut qu’être séduit donc, car même si ces filles là ne réinventent rien, c’est tout de même bien jouissif…

www.myspace.com/furyfruryzz


Dans le même genre, mais version suédoise, voici The Bombettes, toutes plus mimi les unes que les autres, (normal ce sont des suédoises, vous allez me dire), qui viennent titiller nos oreilles avec leur rock garage fun et sexy plein de jolis choeurs féminin ensoleillés et de « hou hou » dansant. La voix enfantine et mutine d’Elin, la chanteuse, délicieuse et joyeuse, emmène les guitares saturées de ses copines vers des pop songs charmantes à la fois punk et garage. Une fois de plus , rien de bien nouveau, (ça fait penser à Blondie, aux Buzzcocks et aux girls bands des années 60), mais c’est charmant et entraînant. Et en bonne petites soeurs des Hives, on ne voit pas pourquoi elles n’auraient pas droit, elles aussi, à la reconnaissance internationale…

www.myspace.com/thebombettes

Et puisqu’on est en Suède, je vais quand même m’attarder quelques instants sur les tout jeunes Go Drowsy. Certes, leur pop-punk à roulette ne casse pas trois pattes et un canard et ne révolutionne pas le genre (Mélange très poppy des Distillers, Millencolin, Ramones et Weezer) mais il faut bien souligner qu’il est assez rare de voir une fille officier dans ce genre de groupe, tenir fièrement la guitare et assurer grave au chant. Avec une voix qui évoque à la fois Brody Dalle et la nonchalance des Donnas, des guitares efficaces et punchy et surtout des morceaux très accrocheurs et décomplexés à la fois pop et punk, Go Drowsy a tout pour aller aussi loin que leur cousin américain, Paramore (qui sont malheureusement capable du meilleur comme du pire).Tout cela est donc assez frais et charmant pour que l’on se surprenne à laisser trainer nos oreilles averties et bouger la tête au rythme de leur poppy songs…

www.myspace.com/drowsypunks

Si vous avez aimé, pourquoi ne pas partager... Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterEmail this to someone

1 Commentaire

  1. Très fan des Fury Furyzz, elles sont difficilement accessibles discographiquement c'est con (mais un vrai premier vinyle va sortir !), autrement c'est à voir impérativement en live ce truc !

Laisser un commentaire