So Was The Sun « By Far The Worst / In Memory Of The Milk »

Ce n’est pas toujours évident de parler d’un groupe que l’on connait un peu. Que l’on suit depuis ses débuts, avec qui on a partagé la scène. Qu’on a vu éclore, grandir, progresser et devenir aujourd’hui cette petite boule d’énergie et d’émotion. Pas toujours facile d’être objectif, d’avoir un avis limpide et tranché. On les soutient. On les affectionne. On est forcément heureux de les voir passer à la vitesse supérieure.

Mazzy Star « Seasons Of Your Day »

Mazzy Star nous avait laissé tristement sur le bord de la route en 1996, après avoir sorti trois albums merveilleux à quelques années d’intervalles, dont un chef d’oeuvre (« So Tonight That I Might See » en 93), qui a traumatisé une génération entière de chanteuse à la mélancolie lancinante (voire dépressive). Souvent imité mais jamais égalé, Mazzy Star avait laissé une empreinte indélébile, avec ses morceaux vénéneux et psychédéliques, hérités de l’âge du du rock californien (Doors, Love…), tout en vouant une adoration pour les maltraitances déglinguées du Velvet Underground. Mené par le duo David Roback/ Hope Sandoval, ce groupe sensuel au charme diabolique n’a jamais cessé de hanter mes nuits et celles de milliers d’inconsolables mélomanes du rock.