Voodoo Kills, EP

Voodoo Kills review Ep Marine Craven, LA Band, rock'n'roll Hollywood

Dès le départ le ton est donné: “I came down to burn this town / I came down to make it mine” scande Marine de sa voix éraillée, en vraie sale gosse du rock’n’roll. Sans détour, sans compromis, la petite française poursuit son rêve américain sur la côte californienne. Installée à Hollywood depuis maintenant quatre ans, Marine n’a pas lâché l’affaire, loin de là. Toujours prête à rugir et à délivrer comme il se doit un rock’n’roll heavy, dans la pure tradition du Sunset Strip.

Deap Vally VS Savages: Girls Girls Girls!

C’est plutôt amusant (et réjouissant!) de constater que les deux groupes qui font le plus parler d’eux ces temps-ci sont exclusivement féminin. Coïncidence ou pas, ces deux groupes n’ont même pas encore sorti d’album, mais à l’aide de prestations scènique visiblement explosives, ont su attirer l’attention de la sainte presse rock qui ne tarit pas d’éloge devant ces petits bouts de femme en pétard.

D’un côté, voilà Deap Vally, deux bombes qui débarquent de L.A avec leur mauvaises manières et toute la bad ass attitude requise pour jouer un blues-rock crasseux et sexy

Twin Arrows: sexy rock’n’roll from Paris

L’inconvénient de découvrir un bon groupe en live, surtout lorsque celui-ci nous a particulièrement séduit, c’est qu’on attend beaucoup de leur passage en studio. Or, on le sait bien, le rock’n’roll, le vrai, suave, sexy et méchant comme celui des Twin Arrows est taillé pour la scène. Leur son sale, vénéneux, trempé dans l’alcool, la sueur et nourrie au biberon du rock seventies (Doors, Led Zep, Hendrix…) s’apprécie vraiment sous la chaleur des spotlights.