Hoboken Division: dirty garage from Nancy…

Comme les Kills, Hoboken Division affectionne le rock crasseux, hérité des Stooges et du vieux blues de John Lee Hooker. Comme les Kills, Hoboken Division est un duo suave et salement sexy. Comme les Kills, Hoboken Division n’aime pas les batteurs (ou préfère rester en couple!) et joue avec le feu d’une boîte à rythme (ça passe ou ça casse, mais dans leur cas, ça passe plutôt bien). Bref, Marie et Mathieu d’Hoboken Division sont presque comme VV et Hotel. Ils ont presque tout compris à l’affaire du rock’n’roll.

Carrément emballant leur 1er Ep, déborde de riffs crados balancés par un blues lover qui se laisse mené au doigt et à la baguette par une voix à la Karen O, sexy en diable, charismatique à souhait. Bon c’est tout de même meilleur quand ça envoie du bois ( » Sugardaddy », « Out of Business » ) que sur les deux ballades bluesy un brin mollassones (« Radar On », « Happier Than You ») qui manque parfois un peu d’apparat. Mais le duo nancéien est assez malin pour nous faire passer la pilule sans effort en invoquant les maîtres du genre (Royal Trux, Detroit Cobras,Yeah Yeah Yeahs, et même parfois White Stripes). Bref c’est diablement intéressant, et à la fin du road trip vraiment trop court, on a qu’une envie: remonter à bord!

Vivement l’album donc…

Les titres du disque sont en écoute ici.

Enjoy!

Si vous avez aimé, pourquoi ne pas partager... Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterEmail this to someone

Laisser un commentaire