Death Valley Girls : « Glow In The Dark »

En 2013, je vous parlais déjà de ce groupe coolissime de garage psychédélique installé à Los Angeles qui, sur la foi de quelques titres postés sur BandCamp, promettait de belles décharges d’énergie rock’n’roll. Les Death Valley Girls, étaient formées à l’époque par Larry Schemel à la guitare et sa soeur Patty (de Hole), qui tenait toujours aussi bien sa place derrière les fûts. A leur côté, une sacrée chanteuse dégénérée, Miss Bonnie Bloomgarden, bad girl du lycée, et la bassiste Rachel Orosco. Depuis, Patty a quitté le groupe, remplacée par la percutante Laura Kelsey, mais les Death Valley Girls n’ont pour autant rien perdu de leur joyeuse corrosivité.

Mazzy Star « Seasons Of Your Day »

Mazzy Star nous avait laissé tristement sur le bord de la route en 1996, après avoir sorti trois albums merveilleux à quelques années d’intervalles, dont un chef d’oeuvre (« So Tonight That I Might See » en 93), qui a traumatisé une génération entière de chanteuse à la mélancolie lancinante (voire dépressive). Souvent imité mais jamais égalé, Mazzy Star avait laissé une empreinte indélébile, avec ses morceaux vénéneux et psychédéliques, hérités de l’âge du du rock californien (Doors, Love…), tout en vouant une adoration pour les maltraitances déglinguées du Velvet Underground. Mené par le duo David Roback/ Hope Sandoval, ce groupe sensuel au charme diabolique n’a jamais cessé de hanter mes nuits et celles de milliers d’inconsolables mélomanes du rock.