Teleferik « Lune Electric »

Teleferik Lune Electric cover rock français Liban

Je vous ai déjà parlé de ce trio rock parisien rencontré il y a déjà quelques années lors d’un concert bien électrique. J’avais alors été assez impressionné par leur potentiel à la fois explosif et poétique et l’univers singulier qui se dégageait de leurs morceaux inspirés par le rock 70’s, les bluesmen et l’orient. Teleferik a depuis bien mûri son projet, en poursuivant sa route, contre vents et marées : deux Ep, changement de batteur, tournée aux USA, puis enfin cet album, sorte d’aboutissement du voyage. Le groupe a même eu la bonne idée d’enregistrer, en analogique, dans studio vintage cher à mon coeur, le Black Box avec Peter Deimel, connu pour son boulot sur les disques d’ Anna Calvi, des Kills, Nina Nastasia ou… Candy Flesh !

Live report Band Of Skulls+The Good Ones @La Flèche d’Or, 22 septembre 2010


Soirée sauna à la Flèche d’Or, en cette fin d’été parisien, option élimination des toxines à grand coup de rock’n’roll (mais à quand la clim’ dans cette salle mythique?), avec en ouverture, les parisiens The Good Ones, quatuor à tendance garage, plutôt influencé par la vague rétro actuelle (Jack White et compagnie), emmené par une chanteuse à la voix de peste nonchalante, qui n’essaie même pas de mettre le public dans sa poche.