Teleferik « Lune Electric »

Teleferik Lune Electric cover rock français Liban

Je vous ai déjà parlé de ce trio rock parisien rencontré il y a déjà quelques années lors d’un concert bien électrique. J’avais alors été assez impressionné par leur potentiel à la fois explosif et poétique et l’univers singulier qui se dégageait de leurs morceaux inspirés par le rock 70’s, les bluesmen et l’orient. Teleferik a depuis bien mûri son projet, en poursuivant sa route, contre vents et marées : deux Ep, changement de batteur, tournée aux USA, puis enfin cet album, sorte d’aboutissement du voyage. Le groupe a même eu la bonne idée d’enregistrer, en analogique, dans studio vintage cher à mon coeur, le Black Box avec Peter Deimel, connu pour son boulot sur les disques d’ Anna Calvi, des Kills, Nina Nastasia ou… Candy Flesh !

Live Report: Teleferik (+ Pearl & John) @ Studio Campus, 14 juin 2013

Soirée intimiste ce vendredi soir à Campus, studio de répétition bien connu des musiciens parisiens, qui propose également une petite salle de concert plutôt chaleureuse, idéale pour les showcases, ou les concerts privés…

On passe rapidement sur le premier groupe, Pearl & John, un duo electro-pop au vieux relent 80’s pour le moins inquiétant (il ne suffit malheureusement pas de pousser la réverb’ à fond pour sonner comme This Mortal Coil…).